Recettes et astuces pour des soupes maison

Je ne dirai pas que je suis devenue comme mon grand-père à manger une soupe midi et soir, été comme hiver, mais j’en prends le chemin ! Il faut dire que c’est facile à faire, c’est sain, c’est plein de fibres et de vitamines et c’est ultra pratique. Vous en préparez une grande bolée le week-end et vous êtes parés pour la semaine. En plus c’est le meilleur moyen d’utiliser tous ses restes.

Ne jetez rien

J’adore les brocolis revenus au wok, les fondues de poireaux,  laisser fondre le veau dans des carottes… Mais surtout je ne jette jamais rien. Pour le tronc des brocolis je vous recommande de bien l’éplucher, sinon c’est très filandreux et un peu désagréable. Mais bien épluché et mixé dans une soupe, le goût est onctueux presque comme une asperge. Le vert des poireaux a énormément de goût, comme les feuilles des blettes.

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai souvent un peu de riz, de quinoa, de boulgour ou de blé qui traîne dans un tupperware dans mon frigo. Dans une soupe c’est délicieux, mixé ou pas, selon vos goûts.

Le vert des poireaux, c’est beaucoup moins tendre mais bien plus vertueux. On dit toujours que la peau des fruits contient toutes les vitamines, pour cette partie des poireaux c’est le cas. En soupe c’est délicieux  Et vous pouvez toujours passer le tout au chinois (ou au tamis si vous n’en avez pas) pour vous assurez que la texture soit parfaitement lisse.

Le curry à tout faire

Pour une soupe avec uniquement des légumes verts (quoi de plus diététique ?!), des brocolis, des courgettes, vous ajoutez généreusement du curry et c’est délicieux. Pour ceux qui sont un peu plus gourmands vous pouvez mettre un peut de lait de coco, mais franchement légumes verts / curry c’est un mix parfait pour une soupe veloutée, ultra saine et délicieuse.

velouté de courgettes à la vache qui rit

La vache qui rit de ma grand-mère

Il y a une recette de velouté de courgettes, au goût légèrement régressif, tellement simple à réaliser, que je la prépare presque toutes les semaines. Je la dois à ma grand-mère : 1 kg de courgette, 1 litre d’eau, 2 cubes de bouillon de volaille et 3 morceaux de vache qui rit. Il n’y a qu’un conseil à retenir, incorporez la vache-qui rit à la fin, pour éviter qu’elle cuise.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s