C’est décidé, j’arrête le shopping !

Des produits dangereux pour la santé, des employés exploités, le textile n’en finit pas de créer la polémique. France 2 a frappé fort avec deux enquêtes, l’une d’envoyé spécialet l »autre de complément d’enquête, une semaine plus tard. Tout est bon pour réduire les coûts, employer les produits chimiques les plus toxiques, tant qu’ils sont les moins chers, délocaliser jusqu’en Ethiopie, parce que même en Chine les salaires deviennent trop élevés.

Alors je n’ai eu qu’une envie, aller faire un tour dans les magasins et juger par par moi-même. Pour les marques « bon marché » , il n’y aucune difficulté à trouver les étiquettes, beaucoup de made in China,  parfois remplacé par du made in Romania ou made in Ukraine, un tout petit peu de made in Spain pour la marque espagnole et du made in Vietnam, made in Morocco et autres. Mais pour beaucoup, la provenance n’est simplement pas indiquée.

Et pourquoi les marques feraient l’effort d’afficher où les produits sont fabriqués alors que rien ne les y oblige. Dans l’Union européenne, il n’est plus obligatoire de mentionner l’origine nationale des produits. Et peu importe qu’ils soient fabriqués dans l’UE ou importés d’un autre pays. Alors même les étiquettes « made in France » me laissent sceptiques.
latelier-de-camille-1

Je ne connais que deux marques 100% made in France : l’atelier de Camille, pour la mode féminine, et Ma petite culotte pour la lingerie. Vous en connaissez peut-être d’autres. On ne les trouve pas facilement, les achats se font en ligne ou dans des boutiques éphémères. Camille Templier, le jeune créatrice de l’atelier de Camille, m’a expliqué qu’elle récupère les chûtes de tissus des grands couturiers pour ses collections et qu’elle ne peut pas ouvrir une boutique sinon elle serait obligée de doubler ses prix.

Le vrai made in France a un coût, chez Ma petite culotte, le moindre tee-shirt engendre un coût de production de trente euros.  Mais certaines marques se servent d’un nom bien français  pour faire gonfler les prix, alors que tout est fabriqué en Asie. Alors je ne vois qu’une option, en attendant que Camille et Charline sortent leur nouvelle collection, je fais grève de shopping.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Oui j’ai vu les mêmes programmes. Dégoûtée. Je vais revenir à mes premiers amours: les vêtements vintage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s