La femme parfaite est une connasse !

A9eLNmCCQAEoQKk.jpg-large

Ce livre a vocation à nous faire déculpabiliser. Toutes ces femmes qu’on envie, qu’on trouve sublimes, incroyables, trop parfaites; qu’on se le dise, si une femme est vraiment parfaite, c’est une connasse !
C’est le premier livre qui donne aux femmes « des clés pour réussir leur imperfection ». et apporte aux hommes des éléments pour percer le mystère féminin.
Et puis surtout on ne se prend pas au sérieux. Je conseille  de garder ce petit manuel de poche à la « sex and the city » dans son sac à main. Un petit coup d’oeil dans le métro, pendant une réunion interminable, en attendant une amie systématiquement en retard…


Ça fait du bien de lire des règles comme « on assimilera que personne ne sait appliquer un autobronzant correctement, c’est une légende ! », ou encore « on n’achètera pas des fringues en 36 alors qu’on fait un 40, tout ça parce que la vendeuse nous a regardé avec un air de défi ».
On va forcément se reconnaître et si ce n’est pas nous c’est forcément quelqu’un qu’on connait.

<div data-href= »https://clairementblog.wordpress.com/2013/04/19/la-femme-parfaite-est-une-connasse/ &raquo; data-send= »true » data-width= »450″ data-show-faces= »true »></div>

Advertisements

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. miamblogblog dit :

    Bonsoir Claire, je ne cache pas que je suis en train d’évaluer votre blog dans le cadre du MOOC que vous savez !

    Mais je vais commenter cet article parce que je ne peux m’empêcher de donner mon avis : j’ai ouvert ce livre une fois à la FNAC, juste pour me rendre compte du contenu et du ton. j’ai sans soute un problème générationnel avec ce qui y est écrit. Personnellement je lis Causette et y trouve des informations et des témoignages moins futiles que dans ce livre et un humour qui me fait rire, ce qui n’est pas le cas du livre dont vous parlez. Encore une fois c’est peut être le décalage générationnel ?

    1. Peut-être, j’avoue que je ne lis pas Causette, bien que je le reçoive régulièrement à Europe 1. J’ai rencontré, les auteurs derrière « la femme parfaite est une connasse » et je n’ai pas été déçue, elles sont fraiches, simples mais je suppose qu’il y a aussi une bonne part de subjectivité dans ce qui nous amuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s