Lolo Ferrari dans l’intimité d’une consultation

lolo

Si Lolo Ferrari avait pu se confier voilà ce qu’elle aurait dit. Elle aurait dévoilé son mal-être, son dégoût d’elle-même et de son corps.
Derrière l’objet de fantasmes sexuels ou la bête de foire pour certains, Alma Brami a imaginé les pensées intimes de Lolo. Celles qu’elle aurait livré au jour le jour à son psychologue, les quelques mois qui ont précédé sa mort.
Une enfant en mal d’amour, une jeune femme prête à tout pour un moment de gloire, un peu de reconnaissance ; une femme prisonnière d’un corps qu’elle façonne et déteste en même temps.
Jusque-là je ne m’étais jamais intéressée à Lolo Ferrari. Alma Brami l’a rendue touchante. Je me suis attachée à ce personnage, en oubliant que ce livre n’était qu’une fonction tant « sa Lolo » est bouleversante de désespoir et de lucidité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s